change theme to blue change theme to red change theme to green change theme to orange change theme to black
J’ai toujours vécu la cuisine comme une expérience sociale: on cuisine pour les autres, pour les siens et pour soi, et on s’enrichit mutuellement des moments de vie ainsi créés. Et ce qui est vrai chez soi l’est encore davantage lorsque l’on traverse le monde, avec dans ses bagages son héritage culinaire. Et de ce point de vue, avec ce sang Lao, ce sang vietnamien, cette éducation en France, j’étais plutôt bien pourvu pour cette expérience. J’aime manger, découvrir et partager d’autres goûts, et l’objet de ce blog est de poursuivre ce partage.  

dimanche 20 septembre 2009

Fondue laotienne - seconde

J'ai déjà publié cette recette il y a de cela un mois, mais je suis tellement content de mes photos, que je refais un post ce soir.
Nous avions décidé samedi soir de profiter d'une des dernières soirées belles soirées d'été pour organiser une petite soirée fondue laotienne sur le pavé.

Le Kanoun fit merveille, Jean-baptiste, Guy et Stéphanie partagèrent ce magnifique repas, et nous fûmes même rejoints tardivement par la charmante voisine qui agrémenta la fin du repas d'une très fraîche Grappa.


Ce plat est vraiment parfait pour les soirées d'été : obligatoirement en plein air à cause du charbon sur le Kanoun, magnifiquement présenté à la lueur du feu de bois avec les assortiments d'herbes, de viandes et de sauce, et très printanier avec l'acidité de la sauce, la chaleur du Kanoun et la fraîcheur des herbes.


La sauce au Tamarin fit sensation, et par rapport à la dernière fois j'avais changé deux choses :
1) tout d'abord, les blocs de haricots rouges ayant été difficile à mixer la dernière fois, j'avais choisi de les hacher dans un premier temps au couteau, puis de les passer au mixer avec le jus du bocal. La sauce fut donc plus onctueuse et moins épaisse.
2) au lieu des six cuillerées de sucre, je me suis contenté de 5, elle fut donc plus acide, et moins sucrée, ce qui convient mieux.


On retrouvera la rectte de cette fondue laotienne ici.

2 commentaires:

  1. J'ai eu l'occasion d'y goûter chez mon oncle, c'est absolument DIVIN!! Fin, goutu (bon, ça se dit pas apparemment...), et surtout, c'est vrai, très convivial et sympa!
    Je ne sais pas si j'aurais le courage de me lancer dans la recette - surtout qu'on doit surement la rater avant d'y arriver! - mais mille mercis pour la poster!
    Et un merci plus général pour le blog en lui-même, c'est tellement, tellement bien d'avoir un endroit où l'on trouve des recettes succulentes mais pas que! =)
    La cuisine est un voyage, et ce blog nous transporte! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces commentaires. Goûtu est un adjectif que j'aime bien, alors qu'importe les conventions!!
    Cette recette n'est pas "ratable", car elle est très simple et on peut la corriger à chaque étape. Enfin, tu as eu la chance de la goûter avant, donc ce n'est pas comme si tu ne savais quel goût elle doit avoir.
    Par contre je suis curieux de ton expérience, car je voudrais que tu me parles de la différence de goût entre cette sauce et celle qui tu as goûté.
    Tu sais ce qu'il te reste à faire...

    RépondreSupprimer

Donnez votre avis sur mes recettes et confiez moi vos retours d'expérience!

Google Analytics Alternative