change theme to blue change theme to red change theme to green change theme to orange change theme to black
J’ai toujours vécu la cuisine comme une expérience sociale: on cuisine pour les autres, pour les siens et pour soi, et on s’enrichit mutuellement des moments de vie ainsi créés. Et ce qui est vrai chez soi l’est encore davantage lorsque l’on traverse le monde, avec dans ses bagages son héritage culinaire. Et de ce point de vue, avec ce sang Lao, ce sang vietnamien, cette éducation en France, j’étais plutôt bien pourvu pour cette expérience. J’aime manger, découvrir et partager d’autres goûts, et l’objet de ce blog est de poursuivre ce partage.  

samedi 21 novembre 2009

Liserons d'eau sautés

Phak Bong Fay Deng - Fried Morning Glory


Liserons d'eau sautés

Voici une petite recette très simple, très nourrissante et très parfumée. On trouve ce plat au Vietnam, au Laos, en Thaïlande, et la préparation est à peine différente d'un pays à l'autre. Comme toujours, les Thaï ont tendance à le sucrer davantage avec de la sauce de soja et les haricots jaunes, tandis que les Viets le cuisinent au Nuoc Mam. Alors naviguant incessamment entre ces cultures, ma version oscille en fonction de l'humeur du moment.
J'adore le nom anglais de cette plante : "morning glory" en référence à l'éphémère floraison qui dure une seule matinée. Alors quand j'entends "Fried Morning Glory", je pense à la Thaïlande, à cette poêlée rapide avant de se remettre à l'eau.
D'une façon générale, les Thaï ont tendance à ne mettre dans ce plat que la partie inférieure de la plante, croquante et se gorgeant de jus à la cuisson. Les liserons sont coupés en tronçons de quelques centimètres de long. Au contraire, à la vietnamienne, les liserons sont cuisinés coupés en quatre dans le sens de la longueur. Ma mère m'a même rapporté de Chine un ustensile de cuisine permettant d'opérer cette découpe d'un tour de main.

Ingrédients
  • Une assiette de Liserons d'eau (Phak Bong en Thaï, Rau Muong en Viet)
  • Deux ou trois gousses d'ail entières
  • 1 échalote émincée
  • 50gr de gras de porc
  • Sel, poivre
  • Sauce Nuoc Mam et sauce Xi Iao (sauce de soja)
  • citron vert
  • huile d'arachide
Préparation
  1. Découper les liserons d'eau en quatre dans le sens de la longueur. Cela permet d'obtenir des fils plus digestes.
  2. Émincer le gras de porc, et le faire cuire dans une poêle de façon à obtenir des croustillants de porc. Conserver l'huile rejetée
  3. Écraser l'ail en chemise avec le plat du couteau et le hacher grossièrement.
  4. Dans une poêle, faire chauffer un peu d'huile d'arachide. Lorsque l'huile est chaude, ajouter l'ail, puis l'échalote émincée.
  5. Dès que l'ail est doré, ajouter les liserons d'eau en remuant constamment. Ajouter également 3 cas de l'huile de gras de porc pour ajouter une petite touche de saveur très agréable
  6. Dès que les liserons d'eau ont pris une belle couleur verte foncée, assaisonner au Nuoc Mam (4 cas en gros), et à la sauce de soja (2 cas), et poivrer.
  7. corriger l'assaisonnement au sel.
  8. Laisser alors cuire quelques minutes, et ajouter un trait de citron. Transvaser dans une assiette et positionner dessus les grattons de porc.
  9. Servir immédiatement
Voilà, c'est tout. La photo n'est pas terrible, j'essayerai de la remplacer plus tard.

3 commentaires:

  1. ce que je cherchais, merci

    RépondreSupprimer
  2. Jolie découverte ce blog, je vais tester quelques recettes !!

    RépondreSupprimer
  3. miaaam ! j'adore ce genre de cuisine
    bises

    RépondreSupprimer

Donnez votre avis sur mes recettes et confiez moi vos retours d'expérience!

Google Analytics Alternative