change theme to blue change theme to red change theme to green change theme to orange change theme to black
J’ai toujours vécu la cuisine comme une expérience sociale: on cuisine pour les autres, pour les siens et pour soi, et on s’enrichit mutuellement des moments de vie ainsi créés. Et ce qui est vrai chez soi l’est encore davantage lorsque l’on traverse le monde, avec dans ses bagages son héritage culinaire. Et de ce point de vue, avec ce sang Lao, ce sang vietnamien, cette éducation en France, j’étais plutôt bien pourvu pour cette expérience. J’aime manger, découvrir et partager d’autres goûts, et l’objet de ce blog est de poursuivre ce partage.  

samedi 16 février 2013

poulet noix de coco à la vietnamienne

poulet noix de coco à la vietnamienne

Voici un plat que j'ai toujours eu quelques difficultés à préparer, pour la simple raison que j'y ajoute systématiquement du curry pour relever un peu le plat, et cela vire immanquablement au poulet au curry. Aussi, je dirais que si l'on souhaite un poulet au curry moins épicé que les curry thaïs (pratique pour des palais moins entraînés au piment) on forcera sur le curry jaune, et si l'on souhaite un plat plus sucré, plus doux, on mettra un minimum de curry.

Ingrédients

  • 400 gr de pulpe de coco déshydratée
  • 125 cl de lait de coco en boîte pour épaissir la sauce
  • 1 petit poulet jaune fermier
  • 1 ccf de sel
  • 4 gousses d'ail
  • 1 cas de sucre en poudre
  • [optionnel] 1 piment séché écrasé au mortier
  • 4 feuilles de citronnier (Bay Makrut que l'on trouve congelées chez Tang) 
  • 1 belle échalote grossièrement hachée
  • 2 oignons grossièrement émincé
  • 1 cas de sucre en poudre
  • 1 poivron vert grossièrement haché
  • petits épis de maïs (optionnel)
  • 1 belle poignée de haricots verts coupés en tronçons de 7 cm
  • 1 tomate bien mûre
  • 1 ccf de poudre de curry
  • 2 cas de sauce soja light (light Soy Sauce ou Xi Yao)
  • sauce nước mắm
  • huile d'arachide

Préparation

  • Découper le poulet en petits morceaux et les filets en tranches épaisses.
  • Dans une jatte, disposer le poulet, et saler. Arroser de 2 cas d'huile d'arachide, les 2 cas de sauce soja, presser deux gousses d'ail et la ccf de curry. Bien malaxer, couvrir et laisser mariner une bonne heure.
  • Pendant ce temps, faire bouillir 75cl d'eau, et dans une jatte, ébouillanter la pulpe de noix de coco. Remuer et laisser infuser 15 minutes. Puis presser à travers un chinois (passoire) la pulpe de coco.
  • Faire bouillir 50 cl d'eau et ébouillanter à nouveau la pulpe. La passer au chinois, mais dans une jatte séparée du premier jus (on ne prélèvera que la surface)
  • Dans un wok ou une cocotte, faire chauffer un peu d'huile d'arachide, et y ajouter 2 gousses d'ail hachées et l'échalote grossièrement hachée. 
  • Quand l'ail commence à colorer, ajouter le poulet mariné et faire cuire à feu fort 10 minutes en remuant constamment, jusqu'à ce que les morceaux de poulet soit fermes. Ajouter la tomate découpée en morceaux et remuer. Continuer la cuisson encore quelques minutes en remuant.
  • Mouiller alors avec le premier jus de coco, l'oignon haché, les épis de maïs.
  • Ajouter quelques louches de lait de coco en la prélevant à la surface de la deuxième extraction de lait de coco, et ajouter le lait de coco en conserve.
  • Ajouter le sucre, les feuilles de citronnier et le cas échéant, le piment séché.
  • Corriger l'assaisonnement en ajoutant de la sauce nước mắm et du sucre 
  • Baisser alors le feu et laisser mijoter 20 minutes. Au bout de dix minutes, ajouter les haricots verts (10 minutes de cuisson)
  • 5 minutes avant la fin de la cuisson, ajouter les lamelles de poivron.
  • Couper le feu et dégraisser à la louche, et laisser reposer
  • Réchauffer avant de servir 
  • Servir avec du riz et une petite assiette de sauce nước mắm.
poulet noix de coco à la vietnamienne
Servir avec du nước mắm et du riz blanc

4 commentaires:

  1. J'aime ce genre de cuisine : que de bonnes choses dans ce plat !!

    RépondreSupprimer
  2. Eatinerrance4 mars 2013 01:52

    J'ai tagué votre blog dans le cadre du Versatile Blogger Award! Tout est là: http://eatinerrance.wordpress.com/2013/03/04/me-voila-taguee/

    RépondreSupprimer
  3. bonjour kha tran


    j'adore et regarde votre blog pour retrouver des saveurs d'enfance et surtout depuis que ma grand mère nous a quitté en 2009
    mais n'arrive pas du tout a retrouver une vrai recette pour des banh bao bien blanc et moelleux
    j'aimerai un coup de pousse


    au passage, j'ai refait certaine de vos recettes et bravo
    je retourne vraiment en enfance merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Sei,

    Merci pour ton message. Malheureusement, je dois dire que je ne suis plus trop fan des brioches à la vapeur. Je l'ai été autrefois, jusqu'au jour ou j'en ai acheté une qui n'était pas très fraîche, et dont l'oeuf dur dégageait une puanteur rédhibitoire. Même si je ne l'ai pas mangée ce jour là, je ne peux plus approcher ces brioches sans que me reviennent du passé les effluves nauséabondes d'oeuf pourri.

    Ceci dit, j'ai regardé quelques recettes sur le Net pour toi, et celle qui se rapprocherait le plus de ces banh bao que j'appréciais autrefois, serait celle-ci :

    http://www.cuisine-addict.com/article-bahn-bao-briochettes-vapeur-vietnamiennes-farciee-au-porc-97668958.html



    Dans mon souvenir, j'adorais le côté sucré de la brioche, et son opposition au côté salé de la farce. Maintenant, il s'en vend de très bonnes au porc laqué dans les boutiques asiatiques : Tang Frères ou Paristore. Il suffit alors de les réchauffer à la vapeur, ce que fait mon cadet pour son petit déjeuner.


    Voilà, désolé pour ce coup de pouce très limité. Peut-être que 20 ans plus tôt, je t'aurais été d'une aide plus précieuse.


    Anyway, je te souhaite bonne chance dans ta quête


    And keep posted!


    Kha

    RépondreSupprimer

Donnez votre avis sur mes recettes et confiez moi vos retours d'expérience!

Google Analytics Alternative