change theme to blue change theme to red change theme to green change theme to orange change theme to black
J’ai toujours vécu la cuisine comme une expérience sociale: on cuisine pour les autres, pour les siens et pour soi, et on s’enrichit mutuellement des moments de vie ainsi créés. Et ce qui est vrai chez soi l’est encore davantage lorsque l’on traverse le monde, avec dans ses bagages son héritage culinaire. Et de ce point de vue, avec ce sang Lao, ce sang vietnamien, cette éducation en France, j’étais plutôt bien pourvu pour cette expérience. J’aime manger, découvrir et partager d’autres goûts, et l’objet de ce blog est de poursuivre ce partage.  

lundi 20 décembre 2010

Porc et haricots au curry Thaï

Pad Mou Phrik King Toua Yao

Porc et haricots sautés au curry Thaï

Ce plat est l'un de mes favoris dans le sud de la Thaïlande. Personnellement je le préfère avec de la viande de porc, mais vu qu'il s'agit d'un plat typique de la cuisine musulmane du Sud, on le trouve en général préparé avec du bœuf (basse côte, gîte ou plat de côtes).


Mise à jour du 5 aout 2012 :

J'ai mis à jour la recette car je viens de découvrir une nouvelle recette beaucoup mieux adaptée au porc. Je vous conseille donc de procéder avec cette recette pour le boeuf, mais pour le porc, je vous conseille plutôt celle-ci :
http://khatran.blogspot.fr/2012/08/paneang-nua-porc-haricots-au-curry.html




L'idée est de laisser se déshydrater le curry en mijotant, jusqu'à ce qu'il se forme un précipité qui va enrober les haricots et la viande.
Dans la cuisine Thaï, on utilise de longs haricots Thaïs que l'on trouve couramment dans les épiceries asiatiques. A défaut, les bons gros haricots bien de chez nous feront l'affaire.
En ce qui concerne le curry, on peut varier les plaisirs, mais le plus indiqué s'appelle : Thai Prik Khing (Khing en Thaï voulant dire gingembre et Prik, piment).
Le problème est que dans un article précédent, j'avais un peu simplifié le trait en disant qu'il n'y avait en Thaïlande, que 3 curry: le jaune, le rouge et le vert. La vérité est qu'il en existe bien plus, et que celui-ci en l'occurrence, est à classer entre le vert et le rouge. Il s'agit d'un curry beaucoup plus sec que les autres, et donc plus indiqué pour cette recette. On le trouve chez Paris Store, une photo de ce plat illustrant même le pot, ce qui vous évitera d'avoir l'air ridicule en tentant de prononcer le nom de cette pâte.
Dernière indication, il s'agit d'un des curry les moins épicés, et constitue donc un bon point de départ pour une initiation.
Sauté de porc et haricots au curry Thaï

Ingrédients

  • 2,5 cas de pâte de curry Thaï Prik Khing
  • 1 ou 2 cas de sucre
  • 500 gr de palette de porc ou de basse côte de boeuf
  • 6 feuilles de citronnier (Bay Makrut)
  • 400 ml de lait de noix coco (de zéro à 400ml car on peu très bien préparer ce plat sans lait de coco, ça dépend des goûts)
  • sel, sauce Nuoc Mam
  • 2 cas d'huile d'arachide
  • 500 gr de longs haricots verts Thaï

Préparation

  1. Commencer par émincer la viande en lamelles d'épaisseur moyenne (2 mm)
  2. Dans un wok, ou une cocotte, faire chauffer les 2 cas d'huile d'arachide, puis ajouter la pâte de curry, sur feu doux
  3. Dès que celle-ci commence à dégager une forte odeur, ajouter quelques cas de lait de coco. Au contact du curry, le lait de coco va produire de fines gouttelettes d'huile. Dès que celles-ci apparaissent, ajouter à nouveau du lait de coco. Intégrer de la sorte la moitié du lait de coco.
  4. Laisser deux ou trois minutes, puis monter à feu moyen, et ajouter la viande. Remuer constamment.
  5. Dès que la viande est bien saisie et devient déjà plus ferme, ajouter les feuilles de citronnier (que l'on aura auparavant roulées sous les doigts pour qu'elles dégagent mieux leur saveur), et le reste de lait de coco et mélanger.
  6. Ajouter le sucre en poudre, et 4 ou 5 cas de Nuoc Mam. corriger l'assaisonnement au sel ou au Nuoc Mam selon vos goûts.
  7. Baisser le feu, et laisser mijoter en remuant de temps à autre pendant 20 bonnes minutes. Surveiller de façon à ce qu'il reste toujours quelques cas de sauce dans le Wok.
  8. Ajouter alors les haricots découpés en tronçons de 5 cm.
  9. Monter alors le feu et faire précipiter le curry autour de la viande et des haricots, ce qui devrait prendre encore 10 minutes.
  10. Servir (Le plat peut être préparé à l'avance, et être réchauffé avant le service).
Sauté de porc au curry rouge
Ce plat se déguste en général en plat unique avec du riz, et du choux cru émincé en filaments.

4 commentaires:

  1. Salut Kha
    La recette a l'air délicieuse, je salive à chaque fois que je tombe sur une de tes recettes. Pas encore eu le temps de tester mais ton blog est une vraie référence en matière de cuisine lao-viet-thai-asian tout ce que j'aime! (avec aussi la cuisine française, italienne, indienne... ;-)
    Mais on ne voit pas la photo du pot de pâte de curry... cette recette a l'air accessible, pas trop galère à faire, ça donne envie de devenir pote avec toi (wouah j'imagine vos agapes entre amis :-D

    RépondreSupprimer
  2. un délice ce plat qui permet de voyager...

    RépondreSupprimer
  3. j'adore voyager avec les pailles ... merci pour cette recette

    bises

    RépondreSupprimer
  4. J'ai trouvé le curry à Paris Store, l'emballage du pot en plastique est de couleur bleue ciel.

    RépondreSupprimer

Donnez votre avis sur mes recettes et confiez moi vos retours d'expérience!

Google Analytics Alternative